Contact

ÉDITIONS TANIBIS

Diffusion/Distribution

LES BELLES LETTRES

Catégorie : Nouveauté

En attendant l'Apocalypse, par Paul Kirchner

Aujourd'hui en librairie :

En attendant l'Apocalypse

Après avoir remis le bus de Paul Kirchner en orbite avec deux volumes publiés en 2012 et 2015, Tanibis poursuit son exploration des mondes divergents de l’auteur américain à travers une anthologie rassemblant des récits courts et illustrations réalisés dans les années 70 et 80 pour divers magazines emblématiques de la contre-culture, ainsi que d’autres travaux plus récents, parfois inédits.

On y croise Dope Rider, sac d’os défoncé poursuivant des quêtes improbables dans un univers psychédélique que l’on pourrait situer entre les westerns de Sergio Leone et les tableaux de Salvador Dalí. Alternant non sequiturs et logique floue, les aventures de Dope Rider, publiées en leur temps dans le magazine High Times, sont également pour l’auteur une façon de s’essayer à une forme singulière de poésie graphique.

Dans une même veine subversive, l’ouvrage reprend également une sélection d’histoires où il est question d’invasion sextraterrestre, de voyages spirituels vers des mondes shamaniques, d’univers totalitaires inspirés de la société des abeilles ou encore, littéralement, de l’Apocalypse biblique.

Enfin, En attendant l’Apocalypse rassemble une bonne partie des couvertures réalisées par Kirchner pour le magazine pornographique Screw. On y retrouve son trait précis et son goût pour l’humour et le surréalisme.

L’ouvrage est complété d’une copieuse postface de l’auteur dans laquelle il resitue ses travaux dans leur contexte et revient sur son parcours atypique, de ses débuts comme assistant de Wallace Wood à son retour à la bande dessinée en 2012.

À noter que l’ouvrage est également publié en version anglaise sous le titre Awaiting the Collapse (isbn 978-2-84841-044-9).

En attendant l'Apocalypse, extraits

Cliquez sur l'image pour lire des extraits

Sleeves, par Ivan Brun

Maintenant disponible :

Sleeves, couverture

Quelques mois après la parution de Prof. Fall, cette nouvelle collaboration avec Ivan Brun compile 80 pochettes de disques, affiches de concerts et autres images dissonantes réalisées entre 1989 et 2016.

Ce recueil co-produit avec l'atelier Blackscreen n'étant tiré qu'à 150 exemplaires, il est disponible sur notre site web et en festivals mais n'est pas distribué en librairies.

Sleeves, extraits

Cliquez sur l'image pour lire des extraits

Sous les bombes sans la guerre, par L.L. de Mars

Aujourd'hui en librairie :

Sous les bombes sans la guerre

Chronique émotionnelle de l’écroulement d’un monde, Sous les bombes sans la guerre évoque les derniers moments de la vie d'un homme, accompagné de son fils. Ce dernier est représenté sous les traits de Pif le chien, personnage créé en 1948 par José Cabrero Arnal pour le quotidien L’Humanité. Le père a l’apparence de Top, précurseur de Pif né en 1935. Submergés par un déluge de larmes, de sang et de bombes métastasiques, nos deux animaux aux traits ronds se retrouvent confrontés à l’abîme d’une aventure inéluctable.

L’écoulement du temps se fait erratique, le lecteur est embarqué dans des allers-retours incessants entre le présent à l’hôpital et les réminiscences altérées d’un passé enfoui à jamais, mettant par exemple en scène Top chevauchant sa fameuse fusée, attaqué par des moustiques géants ou encore prisonnier d’un camp d’internement pendant la guerre d’Espagne.

Cet univers instable se déploie dans un livre au format ample où se croisent tableaux inspirés de la peinture chrétienne et planches de BD classique, communisme et religion, souvenirs du père et du fils. Réalisé en tirage limité du fait de son façonnage artisanal, Sous les bombes sans la guerre est un objet bâtard mettant en regard expérience intime et culture populaire.

Sous les bombes sans la guerre, extraits

Cliquez sur l'image pour lire des extraits

Prof. Fall — Hot off the press

« Roman noir, sordide, ancré à Lyon, ou plutôt dans sa périphérie Sud, Prof. Fall nous entraîne dans les failles nauséeuses d'un trentenaire en proie à l'angoisse, qui s'évade d'une jungle de lignes droites par une observation méthodique et irrationnelle de son environnement.
On suit une sédimentation du récit entre flashs fulgurants, fièvres tropicales, viandes froides et érotomanie. Interprétation libre du péché originel, vision altérée de la lyonnitude, "quand un oiseau vole au-dessus d'un camp, il est vide". »

— Quatrième de couverture de Prof. Fall, roman de Tristan Perreton (HAK Lo-Fi Record, 2005).

Après trois ans de travail, Ivan Brun a mis un point final à l'adaptation dessinée du roman. Aujourd'hui, Prof. Fall, la bande dessinée est là.

La preuve en images :

Prof. Fall, cahiers d'impression
Prof. Fall, en pièces détachées.
Prof. Fall, cahiers d'impression
Et hop, le résultat final après un brin de couture et de collage (tous droits réservés Stéphanie de Multiprint pour les photos).
Prof. Fall, contrôle qualité
Contrôle qualité ok.

La bête sort en librairies le 14 novembre, mais est disponible en avant-première sur notre site web et lors de divers festivals, à commencer par le salon Livres en marge qui se tient ce week-end à la bourse du travail de Saint-Étienne. Ivan Brun y dédicacera l'ouvrage dimanche après-midi.

EGGzistance

EGG, teaser

DIEUX

Et tu connaîtras l'univers et les Dieux, réclame

- page 1 de 4